I amar prestar aen. Han mathon ne nen. Han mathon ne chae. A han noston ne 'wilith.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Krystéhal] « Restez profiter des réjouissances. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Not all those who wander are lost.
Welcome to Middle-Earth
Messages : 24


MessageSujet: [Krystéhal] « Restez profiter des réjouissances. » Mer 13 Fév - 12:48

« Restez profiter des réjouissances. »

« Qu’allons-nous faire, si nos propres parents pourchassent le soleil couchant pour ne jamais revenir ? »

Le regard perdu au-dessus des cimes des arbres, Legolas pleurait, sans aucune larme le libérant de son chagrin. Seuls ses yeux sombres, d’un bleu nuit atypique, révélaient la profondeur du mal qui l’avait envahi au point du jour, lorsque sa quête s’était subitement interrompue pour ne laisser de lui qu’un Elfe errant sans aucun autre dessein que celui de survivre. Caras Galadhon avait constitué son espoir le plus ardent après qu’il eût essuyé un refus auprès du seigneur d’Imladris. Même s’il n’en avait pas certifié l’intention, Legolas avait perçu dans cette dénégation une envie de retrouver ces groupes d’Elfes qui, pas à pas, quittaient les Terres du Milieu pour toujours, fuyant les Puissances Ténébreuses qui étendaient leur emprise, comme si Elrond n’était plus animé d’aucune espérance. Le fils de Thranduil était parvenu à lui dissimuler son ire sous un faible sourire, il avait même réussi à partir sur un au revoir, et non un adieu. Cependant, lorsqu’il eût quitté Fondcombe pour rejoindre la Lothlórien, il n’avait pu retenir son poing d’apposer la marque de sa colère dans l’écorce d’un pin résineux qui avait tressailli sous le choc. « Qu’importe ! Tu n’es plus ! » lui avait rétorqué Legolas d’un voix désespérée.

La traversée d’ouest en est des Monts Brumeux lui avait permis de digérer la rebuffade, et ce fut avec un espoir renouvelé qu’il avait parcouru la distance qui le séparait de la Lothlórien, avec sur sa gauche l’étendue jaune des Champs d’Iris et au-delà, une silhouette sombre qu’il distinguait lorsque la brume n’était pas trop épaisse. Sa venue n’avait pas surpris Dame Galadriel, comme à l’accoutumée. Il avait même semblé à Legolas qu’elle l’attendait avec impatience. « Vous voilà enfin, » avait-elle commencé avec un demi-sourire. Sa voix l’avait fait frissonner, et encore plus la main qu’elle lui présenta. Legolas ressentait toujours ce même trouble quand il était en présence de la Reine des Elfes de Lothlórien. Il était particulièrement sensible à la puissance qui sourdait dans ses mots et son corps et lui donnait l’impression d’être une fragile brindille face à un vigoureux Ent. Tout en elle respirait la lumière, et quand sa lueur se déposait sur le visage de Legolas, il tressaillait dans un mouvement de recul. Avant même qu’il ne lui soumît sa requête, Galadriel avait balayé ses attentes en le regardant avec le même sourire. Il s’était préparé à la déception, notamment durant son périple entre Imladris et Caras Galadhon. Mais il n’avait pas anticipé la détresse dans laquelle cette assertion l’avait plongé. Alors il s’était isolé sur le plus haut des telain et avait patienté jusqu’à ce que son esprit revînt des méandres obscurs dans lesquels il s’était oublié.

Legolas ferma les yeux et ses lèvres laissèrent s’échapper un long soupir dans lequel il déchargea toute la tension accumulée durant son voyage. Comment allait réagir Thranduil lorsqu’il lui présenterait l’abandon de ses semblables ? Il souhaitait que la sagesse de son père eût amené ce dernier à s’attendre à cette réponse, et qu’ainsi il ne fût qu’à demi surpris de l’objection. Ils allaient devoir faire face seuls tandis que la Forêt Noire se remplissait de la noirceur maléfique de Sauron et que ces sbires repoussaient lentement leurs frontières vers l’intérieur du royaume, réduisant imperceptiblement l’étendue du domaine assaut après assaut.

Avec un dernier soupir, Legolas tourna les talons et descendit doucement l’escalier qui serpentait autour du mallorn. Sous la lueur des flammes vertes et autres lumières or et argent qui repoussaient l'obscurité de la nuit, les Galadhrim s’attelaient à la préparation de festivités dont l’évènement central était un tournoi de tir à l’arc. « Restez profiter des réjouissances, » lui avait suggéré Galadriel. A contre cœur, Legolas avait accepté, même s’il n’avait pas l’esprit à la fête. Il considérait que se divertir en ces temps troublés était la dernière chose à faire. Et pourtant, lorsqu’il regagna sa plate-forme, l’envie de se libérer corps et âme de l’étreinte du monde corrompu qui resserrait ses mains autour de son cou lui fit perdre toute pensée d’avenir et lui intima de jouir de l’instant présent, pendant qu’il en était encore temps.

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Not all those who wander are lost.
Welcome to Middle-Earth
Messages : 114


MessageSujet: Re: [Krystéhal] « Restez profiter des réjouissances. » Mer 13 Fév - 19:17

« Participera tu à nos réjouissances ? » La question de la dame de nos bois m'avait prise alors que je sellais Kerrigan. La Lothlorien était en liesse, et j'avais désiré partie incognito pour justement les fuir. Malheureusement, je n'avais plus le choix maintenant, car ce que la dame Blanche demandait, en simple mortelle je l'exécutais. J'étais à ses ordres et à ses basques comme un chien fidèle, et la comparaison bien qu'elle pu ne point être flatteuse, n'avait rien de dégradant. Pas pour la manière dont je le voyais, car il y'avait tout de même plus que ça. Ma fierté en somme ne prenait pas un coup à chaque fois que je lui obéissais. En tout cas, cette fois ce n'était pas de gaité de coeur que je réaliserais son plaisir, je n'aimais ni les grandes assemblées, ni les concours, d'autant plus qu'entourée d'elfes venant non seulement des meilleures familles de Caras Galadhon, mais aussi de contrées lointaines comme Imladris, je ne me sentais pas vraiment à l'aise. Je n'étais qu'une semi-elfe, orpheline, adoptée comme sienne par Dame Galadriel et connue par certains pour ses errances et les chroniques qui en étaient ressorties. Je n'étais qu'une semi-elfe et pourtant elle avait là son sourire le plus charmeur, le plus doux. « Gagnes ce tournoi pour moi, tu partiras plus tard. » Je baissais la tête confuse et je récupérais mes affaires. Un simple hochement avait suffit pour que j'accepte et sans un mot de plus, ma protectrice, ma reine avait disparu, me laissant dans un état maussade et blasé. Elle savait quoi dire, pour que je me sente obligé d'agir, et me demander de gagner pour elle, était la la plus puissante des motivations. Je soupirais.

Il s'agissait ici de grande célébrations elfiques typiques de nos forets. Étant plus jeune, j'y avais participé avec Aearon avant qu'il ne m'abandonne et que je ne vieillisse. Avant que je ne décide que ces forets étaient trop etroites et que parcourir le monde pour reunir histoires et legendes était bien le reve de ma vie. Avant oui. Et j'avais était déja plutot bonne malgré mon jeune age. Oh, bien loin des premieres places cela dit, trop jeune, trop inexperimentée, trop maladroite aussi. Mais les choses avaient changées maintenant, et Dawrûth, puissant arc elfique avait remplacé mon vieil arc d'entrainement en bois. J'avais beaucoup changée moi aussi, j'avais un role dans cette société, et surtout, j'étais determinée à me montrer à la hauteur des espoirs que Dame Galadriel placait en moi.

Bref. Il était temps de se préparer pour l'exhibition.

Quand je descendais quelques instants aprés cela, de plates-formes en plates-formes autour d'un venerable mallorn, maudissant toujours - mais sans méchanceté aucune - cette reine qui trouvait toujours les mots justes pour faire ceder même les esprits les plus forts - et loin de moi l'idée de penser que j'en étais un, je n'étais qu'une feuille virevoltante - j'appercevais un elfe de haute stature, les cheveux longs et blonds, comme les blés quand ils atteignaient maturation. Son visage, était connu, parmi les elfes, et les gens civilisés tout simplement. Du moins, il était connu par ici. Et doucement je penchais la tête pour m'incliner. « Prince Legolas. » Il semblait perturbé par quelque chose, mais je savais bien qu'il n'était pas mon role, d'evoquer ce fait, je me contentais d'un leger sourire. « Je suis ravie de voir que vous restez pour les célébrations. Dame Galadriel, sera enchantée. Et pour ma part, je suis exaltée à l'idée d'affronter un aussi bon archer. » Peut être aussi que parfois je parlais trop. Mais tout le monde savait que le jeune prince de la forêt noire était l'un des meilleurs archers de la terre du milieu. Si je gagnais contre lui, ce serait encore plus flatteur. Voila que finalement ces célébrations m'interessaient d'avantages.

_________________
Bulle de chagrin, boule d'incertitude, tant de matins que rien ne dissimule. Je veux mon hiver, m'endormir loin de tes chimères... ▬ MES RPS MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Krystéhal] « Restez profiter des réjouissances. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
As if the World wasn't ending :: Terre du Milieu :: Les Archives du milieu-
Sauter vers: