I amar prestar aen. Han mathon ne nen. Han mathon ne chae. A han noston ne 'wilith.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« Je suis aveugle, pas amnésique » [PV ; Krystéhal Windrunner]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Not all those who wander are lost.
Welcome to Middle-Earth
Messages : 17


MessageSujet: « Je suis aveugle, pas amnésique » [PV ; Krystéhal Windrunner] Mar 12 Fév - 12:40



Cela faisait bien trois jours que Grimbeorn avait quitté le Carrock pour partir vers l'Est, vérifier que l'orée de la Forêt Noire était aussi tranquille que possible. L'infecte odeur des Araignées lui parvenait toujours aussi distinctement, et ce malgré le fait que leurs nids se trouvaient bien plus profondément dans le coeur des bois. Dans ces moments-là, l'Ours regrettait de ne pas avoir davantage de liberté de mouvement dans Mirkwood, lui et ses hommes auraient pu réduire le problème de façon conséquente, si seulement Thranduil ne se montrait pas si méfiant... Néanmoins, Grim' avait tout de même le droit d'entrer dans la forêt à sa guise sans être dérangé par les Elfes qui patrouillaient régulièrement. Après tout, son père avait participé à la bataille des Cinq Armées, et la rage dont il avait fait preuve ce jour-là avait abattu un grand nombre d'Orcs. Depuis ce jour, le Roi Elfe avait un certain respect pour le clan des Change-Peaux, bien que sa nature prudente et méfiante le conduise tout de même à se défier. Et en ces temps de trouble, Grimbeorn ne pouvait que comprendre son comportement. Lui-même n'était pas de prime abord très accueillant avec les étrangers.

Puisque tout semblait aller bien du côté de la Forêt Noire, le Seigneur Ours décida de rebrousser chemin et de regagner le Val d'Anduin. Une fois de retour sur ses terres, il s'arrêta avant de traverser le gué qui lui permettait de braver le courant du grand fleuve pour rejoindre l'île de ses ancêtres et il se dressa sur ses pattes postérieures, flairant les alentours. Cette odeur... Il la connaissait. La question était... Que faisait-il par ici ?
Grimbeorn secoua vaguement la tête après s'être laissé retomber sur ses pattes et franchit l'Anduin pour ensuite gravir les marches taillées à même la roche par son père. Quand il fut au sommet, faisant irruption dans le campement de ses hommes, il se fit presque littéralement sauter dessus par son bras droit, qui n'attendit même pas un mot pour commencer à faire son rapport.

- Seigneur Grimbeorn, enfin ! Nous commencions à nous inquiéter, vous avez mis plus de temps que d'ordinaire. Nous avons une visiteuse, elle a demandé à vous parler et se prétend messagère de la Dame de la Lorien. Je l'ai fait patienter devant votre tente.

- J'ai prolongé ma ronde jusqu'à la Forêt Noire, voilà pourquoi j'ai pris du retard. Et à moins que Sauron ne cache dans les grottes du Mordor des Orcs qui sentent comme les arbres dorés de la Lothlorien, elle dit vrai. Allez donc vous assurer qu'une patrouille soit envoyée vers les Monts Brumeux avant la nuit au lieu de vous inquiéter de ça, les Loups sont agités, c'est anormal. maugréa-t-il tout en reprenant apparence humaine, posant une main sur le pommeau de Dimrost.

Son second partit vaquer à ses tâches, Grim' put prendre la direction de sa tente, se repérant au son que produisait l'Anduin en contrebas, ainsi qu'au relief qu'il sentait sous ses pieds. Ce n'est que lorsqu'il arriva à environ un mètre de sa destination que la silhouette floue et franchement informe de la messagère lui apparut, et il se permet d'esquisser un imperceptible sourire. Le Change-Peau s'arrêta et porta ses yeux sur le visage de la semi-Elfe avec autant d'aisance que s'il y voyait encore.

- Eh bien, il semblerait que vous ayez eu de la chance, je rentre à peine. Si vous voulez bien vous donner la peine d'entrer. ajouta-t-il en écartant le pan de tissu épais qui servait de porte de fortune, avant d'entrer à son tour. Alors, que me veut Dame Galadriel ? Y aurait-il un problème ?

_________________

► Code couleur ; #003366
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Not all those who wander are lost.
Welcome to Middle-Earth
Messages : 114


MessageSujet: Re: « Je suis aveugle, pas amnésique » [PV ; Krystéhal Windrunner] Mar 12 Fév - 14:12

- Krystéhal, j'aurais besoin d'un voyageur motivé pour s'assurer de certaines choses. C'était comme ça que ça avait commencé, ça commencait toujours comme ça. J'aurais pu être en train de chroniquer les mémoires les plus importantes du siecle, ou en train de livrer un duel de tir à l'ar de la plus haute instance, qu'un seul mot de sa part m'aurait fait tout arreter. Certains pouvaient dire que la ça depassait les limites de la loyauté, mais c'était mon problème, et uniquement le mien, ça ne regardait que moi, et ce qui se passait dans ma tête, ne concernait personne d'autre que la semi-elfe que j'étais, et que j'étais bien décidée à continuer d'être. Bref. J'avais posé le parchemin que j'étais en train d'écrire et j'avais levé la tête vers elle. Elle souriait, je n'avais pas besoin de répondre, elle savait déja que j'accepterais.

Et c'était ainsi que je partais quelques heures plus tard alors que le soleil commençait déja à décroitre. Kerrigan était toute affrétée pour le voyage et j'étais préparée de même. Un long manteau de voyage de couleur brune, par dessus mes cuirs usuels, et une sorte d'echarpe en tissu bruni autour de mon cou. Balchiual était rangée dans un des paquetages de ma jument, et mon arc ainsi que le carquois étaient bien accrochés à mon épaule. La route allait être longue, mais elle ne serait pas la premiere, et ça ne serait pas la premiere fois que j'allais par la bas. Décidément... Je n'avais guère l'occasion de me poser plus de deux semaines ces temps ci. Le bonne route de la dame de ces bois resonnait encore dans ma tête alors que j'atteignais l'orée est de la forêt. Et la route continua de la. Il s'agissait juste de remonter l'Anduin, et je n'avais pas trop de problemes

La semaine se passa sans trop d'encombres, il suffisait d'aller vers le nord, passer non loin des champs aux Iris, où je n'avais aucune envie d'aller me noyer, c'était trés glauque comme lieu, prendre la route de la vieille Forêt et voila... il ne me restait plus qu'a traverser l'Anduin et gravir le Carrock. Enfin ... traverser l'Anduin n'était pas la chose la plus aisée à faire avec un cheval qui avait peur de l'eau, mais à coup de mots de reconfort et de tendresse j'avais reussi. Un jour ce cheval aurait ma peau, mais pas encore, pas avant que je n'ai pu exaucer tous les voeux de Dame Galadriel.

En revanche arriver au sommet, épuisée - car autant vous dire je ne m'étais pas beaucoup reposée, la mission avant tout... J'étais du genre... maniaque et perfectionniste... determinée on dira - pour voir que Grimbeorn n'était pas la, c'était dérangeant. Pourtant je n'avais rien dis, j'avais laissé les hommes prendre ma monture et m'emmener devant une tente où je devais attendre... Et je passais le temps en comptant les cailloux autour de moi. Oui bah... A ce qu'ils avaient dit ça ne devrait pas tarder, ils étaient... suspicieux, et pas vraiment aimables. Bouais, bah, c'était pas ma faute si je n'étais pas vraiment une elfe de trés haute stature dans une armure etincellante. Je n'aimais pas les armures, je preferais le contact du cuir sur ma peau, et j'étais plutot grande quand même. Plus .... petite qu'un elfe normal voila tout ! Ah ! Je n'aimais pas qu'on parle de ma taille... Hmm...

Quelques minutes encore, je resistais a l'envie de sortir une fleche pour tirer dans une des truites que j'appercevais dans l'Anduin en contrebas. Et voila, il était la. Egal a mes souvenirs, Grimbeorn, fils de Beorn, du clan des change-peaux. Il se rapprochait de moi et je lui souriais, consciente qu'il ne discernerait peut être même pas mon sourire. De la chance hein, si il le disait, je penetrais dans sa tente, avant de me retourner vers lui.

- Je suis désolée d'arriver comme ça à l'improviste. Ca avait un coté dérangeant je sais, d'arriver à l'imprevu toujours. Mais nous n'avions pas vraiment de systeme de communication autre que les messagers alors bon. Ce n'est pas vraiment un problème, a vrai dire Dame Galadriel voulait surtout s'assurer qu'il n'y'en avait pas de votre coté, et qu'en cas de... plus gros ennuis, vous seriez de notre coté. Je n'avais pas la tête de quelqu'un qui passait par plein de detours pour en arriver à dire la même chose. Autant aller droit au but n'est ce pas.

- Comme le dirait Dame Galadriel, des temps sombres sont a prevoir. En savait elle plus que ce qu'elle ne disait... ? Ça, personne ne le saurait jamais, car percer les secrets de la dame des Bois enchantés se revelait bien impossible.

_________________
Bulle de chagrin, boule d'incertitude, tant de matins que rien ne dissimule. Je veux mon hiver, m'endormir loin de tes chimères... ▬ MES RPS MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Not all those who wander are lost.
Welcome to Middle-Earth
Messages : 17


MessageSujet: Re: « Je suis aveugle, pas amnésique » [PV ; Krystéhal Windrunner] Mar 12 Fév - 15:02

La présence de la semi-Elfe intriguait Grimbeorn. Galadriel envoyait rarement des messagers au Carrock, selon le souhait de l'Ours, d'ailleurs. Il ne voulait pas que les ennemis des peuples libres de la Terre du Milieu pensent qu'il était totalement dépendant des Elfes pour assurer sa protection. C'est dans ce but-là qu'il avait mené des assauts répétés face aux Orcs et aux Wargs, au début de son règne sur le Val d'Anduin. La meilleure défense, c'est l'attaque, comme on dit. Pour lui, c'était une vérité, et c'en était toujours une. Si on le menaçait, il n'hésitait pas une seule seconde avant de rassembler ses guerriers pour partir droit au combat. En s'imposant de la sorte, il avait réussi à se faire craindre des créatures qui vivaient dans les parages, la réputation de son père y aidant beaucoup.

Alors voir arriver un messager de la Lothlorien, c'était inhabituel. Ceux de Mirkwood étaient monnaie courante, Thranduil surveillait ses frontières avec énormément de soin, et il aimait à se tenir au courant de ce qui se déroulait à l'Ouest de sa forêt, mais la Lorien... C'était un peu plus loin.
En écoutant Krystéhal lui exposer les raisons de sa venue, Grimbeorn eut un soupir en fermant les yeux. Que devait-il donc faire pour les Elfes cessent d'être sur le qui-vive comme ça ? Certes, il n'avait pas de grande armée, mais chacun de ses hommes était robuste, expérimenté, et surtout était dévoué corps et âme à la protection de tout ce qui était bon en Terre Milieu. Tout comme leur Seigneur, ils donneraient sans hésiter leur vie si ça permettait d'éradiquer Sauron. Bien que peu susceptible de nature, le Change-Peau allait finir par prendre le mouche.

Croisant les bras, Grim' rouvrit les yeux pour les porter à nouveau sur le visage de son vis à vis. Même s'il n'y voyait rien ou presque, c'était une question de respect.

- Ici nous n'avons aucune sorte de problème dont nous ne puissions nous sortir par nous-même. Je sens Dol Guldur s'agiter à nouveau et le Roi Thranduil s'en inquiète, mais mis à part cela, les environs sont plutôt calmes. Quant à savoir si nous interviendrons en cas de conflit ouvert dans le Rhovanion, bien sûr que oui. Je ne me risquerais pas à briser l'alliance que mon père forma avec vos Seigneurs Elfes.

Grimbeorn laissa échapper un nouveau soupir, songeant une nouvelle fois aux événements des dernières semaines. Les choses paraissaient s'accélérer, ce qui n'était guère à son goût... Certaines meutes de Loups, prises de panique, avaient fui les Monts Brumeux, oubliant leur crainte du Carrock dans leur débandade vers l'Est. Des Wargs albinos, qui résidaient dans les cavernes oubliées de la Moria. Quelque chose s'était réveillé dans les profondeurs de ces anciennes mines, et le Seigneur Ours préférait ignorer ce que ça pouvait être.

- Je sais qu'un Seigneur de Guerre aveugle ne doit pas inspirer la confiance, mais je vous assure que je frappe bien plus juste aujourd'hui qu'autrefois. Que ce soit avec mes griffes ou mes crocs que ma lame.

_________________

► Code couleur ; #003366
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Not all those who wander are lost.
Welcome to Middle-Earth
Messages : 114


MessageSujet: Re: « Je suis aveugle, pas amnésique » [PV ; Krystéhal Windrunner] Mar 12 Fév - 15:47

Ce n'était pas certes un message trés... agréable que je transportais la. Mais la dame de la Lorien s'inquietait, ou voulait verifier quelques petites choses, et je n'étais pas du genre à ne rien faire. Certes, je me surprenais à regretter de m'être proposée, un messager elfe aurait trouvé des mots meilleurs que les miens et n'aurait peut être pas enoncé les choses aussi directement que moi. Ou peut être qu'un messager elfe se serait perdu en route, serait arrivé ici en se montrant hautain et aurait vexé tout le monde. De toute façon, j'étais la, moi, mandée par la dame de la Lorien, et j'avais transmis mon message. Alors regrets, ou remords, pouvaient aller au placard, moi j'étais la, et je souriais doucement, me mordant la lèvre quand il soupira, par peur de l'avoir vexé. Mais voila, je relachais ma respiration quand il reprit la parole. Bon, tout était bien alors, je l'écoutais quasi-religieusement, prenant garde à chaque mot, pour repeter exactement ce qui m'avait été dit à dame Galadriel ,quand je rentrerais.

Visiblement tout était bien. Les termes d'un trés vieux contrat étaient toujours d'actualités et nous n'avions à nous plaindre de rien. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ou presque n'est ce pas... ? Dol Guldur s'agitait, les elfes de la forêt noire s'inquietaient un peu et d'autres ombres commencaient à se profiler. Galadriel les avait vu, Galadriel avait vu beaucoup de chose et n'en disait pas enormement. Cela dit, elle semblait quelque peu.. .Troublée. Je hochais la tête.

- Je ne doute pas que vous arriviez à regler les problemes par vous même, et je sais que la dame de la Lorien partage mon avis. Je laissais transparaitre un leger sourire au coin de mes lèvres et je reprenais la parole. Et je l'écoutais m'assurer qu'il était toujours aussi juste maintenant que jadis. Je hochais un peu la tête, la lassitude du voyage plus que jamais presente dans mon esprit. Et jamais nous n'oserions remettre en doute vos capacités. Ce n'était en aucun cas notre intention. Je baissais un peu les yeux. J'esperais que le message n'ait pas été mal interpreté.

- En tout cas je vous remercie. Nul doute que ma Dame sera rassurée de votre réponse. Les nuages noirs qui se profilent semblent la troubler plus qu'elle ne le dit. Je me sentais d'avantage libre de parler, maintenant que ce message était transmis, ce n'était plus la messagere qui s'exprimait, c'était la voyageuse... Entre autre oui ?

_________________
Bulle de chagrin, boule d'incertitude, tant de matins que rien ne dissimule. Je veux mon hiver, m'endormir loin de tes chimères... ▬ MES RPS MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Not all those who wander are lost.
Welcome to Middle-Earth
Messages : 17


MessageSujet: Re: « Je suis aveugle, pas amnésique » [PV ; Krystéhal Windrunner] Jeu 14 Fév - 9:07

C'est vrai que Grimbeorn aurait pu être vexé suite aux paroles de la semi-Elfe. Et à vrai dire, ça n'était pas passé loin, pas loin du tout. Cependant, fort de ses longues années passées à côtoyer les Elfes et surtout certainement celui qui s'avérait être le plus prudent, il avait fini par comprendre qu'ils ne cherchaient pas à se montrer hautain ou supérieurs, mais qu'au contraire ils voulaient s'assurer que tout allait pour le mieux. Certes, il avait mis du temps à l'intégrer, mais maintenant l'Ours ne s'insurgeait plus de la "surveillance" qu'il avait parfois à tolérer. Après tout, le Beau Peuple ne pensait pas à mal, bien au contraire.

Dans la voix de Krystéhal, le Change-Peau décela quelques émotions assez... Dérangeantes. Elle semblait inquiète. Savait-elle des choses que lui ignorait ? Très certainement, puisqu'elle vivait non loin de la Dame de Lorien, qui était réputée pour voir bien plus loin que les simples frontières de son domaine. Néanmoins, en l'occurrence ça semblait la troubler. Peut-être que comme à l'accoutumée Galadriel s'était contentée de voir sans rien dire ? Grim' n'avait jamais reproché à cette Elfe de garder pratiquement tout ce qu'elle apercevait pour elle, et au contraire il lui en était grès. Trop en savoir pouvait leur nuire. En tout les cas, ça ne présageait rien de bon au vu de la situation actuelle...

- Vous semblez soucieuse, quelque chose vous inquiète ? Peut-être y a-t-il des doutes que je pourrais lever ?

Après tout, il était certes aveugle, mais il saisissait souvent bien plus de choses que les personnes parfaitement saines physiquement. Et puis c'était dans sa nature de vouloir venir en aide aux autres, un trait de caractère hérité et cultivé par son père. Après tout, Beorn n'avait-il pas accueilli, conseillé et guidé Thorin et sa compagnie lors de leur passage au Carrock ? Ce qui lui faisait penser que ça faisait un moment qu'il n'avait eu aucune nouvelle des Nains, si leur silence se prolongeait, ça pourrait devenir préoccupant... Mais ce n'était pas le sujet.

- Sinon peut-être souhaiteriez-vous prendre un peu de repos avant de repartir pour la Lothlorien ? Mes hommes sont certes un peu rudes, mais ils ont bon fond.

De véritables guerriers du Nord, des nounours dans leur stature et dans leur caractère. Il ne leur manquerait plus que la faculté de se changer en Ours comme leur Seigneur à vrai dire ! Ils n'étaient donc pas vraiment le genre de fréquentation habituelle des Elfes, mais jusqu'à maintenant aucun n'avait eu à se plaindre de leur comportement.

_________________

► Code couleur ; #003366
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Not all those who wander are lost.
Welcome to Middle-Earth
Messages : 114


MessageSujet: Re: « Je suis aveugle, pas amnésique » [PV ; Krystéhal Windrunner] Jeu 14 Fév - 22:20

Tout était bien qui finissait bien. C'était un vieil adage humain qui ne s'appliquait que trés rarement à moi. Avant de continuer, je pense qu'il faudrait que je vous explique à quel point je pouvais être maladroite parfois. Une simple mission telle que porter une lettre à Edoras pouvait s'averer un calvaire que je finissais sous le ventre de ma jument, traquée par les Rohirims qui me prenait pour une orc tellement j'étais sale. Morale de l'histoire, le message n'était jamais arrivée et Dame Galadriel avait du envoyer des vrais messagers s'en occuper. Comme si ça avait pu être ma faute si quelques branchages et un sejour dans la boue m'avaient retardé... Tss, être prise pour un orc quand même. Quoi qu'il put en être, cette fois, tout finissait bien, et le vieux ... pas si vieux que ça, Grimbeorn, n'était pas véxé. Je m'en serais quand même voulu qu'un trés vieux pacte se rompe par ma faute, et que le clan des change-peaux declare la guerre à la Lothlorien, car les mots auraient été mal dit. Mal s'exprimer pour une conteuse c'était quand même quelque chose de legerement dérangeant. Enfin, j'étais soulagée. Du moins pour ça. Le reste me perturbait encore et toujours, ce que Dame Galadriel avait pu dire, et surtout, ce qu'elle n'avait pas dit, restaient des sujets d'inquietudes, dont je me serais bien passée. D'autant plus que la voyageuse que j'étais avait pu appercevoir des choses étranges, ou du moins dérangeantes. Des petites patrouilles d'orcs traversant des terres autrefois paisibles, des ombres plus sombres encore... Enfin, je n'étais qu'une voyageuse, mes impressions n'étaient que des impressions, et mon imagination de conteuse s'emballait probablement trop.

Et pourtant, Grimbeorn semblait avoir appercu mon trouble, et dans sa gentillesse surprenante, il me demandait si je desirais m'exprimer. Je lui addressais le plus sincere de mes sourire, reellement touchée par sa proposition. - Disons que je m'inquiete de ce que la Dame Blanche ne dit pas. Cette periode s'annonce sombre n'est ce pas ? Il y'a quelque chose dans l'air qui trouble Dame Galadriel, et ce qui la trouble, nous trouble tous. Elle ne m'aurait pas envoyé m'assurer que notre alliance tienne encore, si les temps étaient à la paix. Je baissais les yeux. Peut être que je parlais trop mais au moins je m'étais exprimée.

C'est juste aprés ça, que Grimbeorn, me montra que mes doutes sur l'hospitalité de ses hommes étaient infondés. Aprés tout, je savais ce que c'était de vouloir proteger son chef, j'avais malencontreusement provoquée en duel la jeune Leiana quand celle ci avait haussée la voix sur Dame Galadriel. Mais, cette anecdote devait rester secrete ! Bref ! Tout ça pour dire que je comprenais qu'ils se soient montrés suspicieux à mon égard ,j'aurais fait de même. Et a vrai dire, je hochais doucement la tête. - Si ça ne vous dérange pas, un peu de repos, serait vraiment le bienvenue. Je repartirais demain matin, si vous me permettez de rester jusque la. Je regardais autour de moi, par dela le pan de tissus à moitié ouvert de la tente, je pouvais voir la nuit qui n'allait pas tarder à tomber. Demain, si j'avais le temps avant de partir, je pourrais décrire les paysages. Je ne serais peut être pas la premiere, mais j'esperais que mes chroniques puissent plus tard servir à des voyageurs, et des conteurs en mal d'aventures.

_________________
Bulle de chagrin, boule d'incertitude, tant de matins que rien ne dissimule. Je veux mon hiver, m'endormir loin de tes chimères... ▬ MES RPS MA FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
Not all those who wander are lost.
Welcome to Middle-Earth


MessageSujet: Re: « Je suis aveugle, pas amnésique » [PV ; Krystéhal Windrunner]

Revenir en haut Aller en bas

« Je suis aveugle, pas amnésique » [PV ; Krystéhal Windrunner]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
As if the World wasn't ending :: Terre du Milieu :: Rhovanion :: Carrock-
Sauter vers: